Une go "choco" à Abidjan!

vendredi 14 septembre 2012

Recette du pays: les "Gboflotos"

Aujourd'hui, dans "Les recettes du pays" je vous parle des... gboflogbotos!!
Aaah les Gboflotos! Ces succulents gboflotos! 
Qui n'a pas savouré ces délicieux beignets dans son enfance?
L'heure du goûter était le meilleur moment de la journée. 
16h! Ça c'était une heure intéressante! D'ailleurs, j'ai gardé les mêmes habitudes! ;-P
Malheureusement, nos vendeuses de beignets au bord de la route n'en font plus. Le coût de la vie augmentant, le prix des composants de la recette en a pâtit. Et psychologiquement, les ivoiriens ne sont pas prêts à voir le prix de ces petits beignets là augmenter.
Du coup, on cherche gboflotos avec torche dans Abidjan. Et lorsqu'on en trouve,  ils sont rikikis et n'ont plus le goût d'antan. Nostalgie... 
Je vous invite donc à un petit voyage dans le temps.

Les chocos parlent de beignets au sucre ou de beignets au caramel. 
Pour nous autres là, c'est "gbofloto" (insistez bien sur le "bgo", c'est ça qui fait  la chose!) D'autres disent "gboflogboto". Ce qui est sûr, c'est doux!

Ingrédients:
  • 250 g de farine
  • 150 g de sucre (roux ou blanc)
  • 200 ml d'eau tiède
  • 4g de levure de boulanger (une cuillère à café)
  • quelques arômes: noix de muscade, vanille
  • de l'huile pour la friture.

PREPARATION
- On commence par la levure, c'est l'élément important de notre affaire! On l'a délaye dans une demi tasse d'eau tiède avec une demie cuillère à café de sucre. On la laisse reposer tranquillement 8 mn environ, jusqu'à ce que des bulles apparaissent à la surface. (Sinon, ça réussit pas!)
- Tamisez la farine dans un grand bol.
- Ajoutez le sucre et amusez-vous a faire un puit au milieu.
- Ajoutez le reste de l'eau tiède ainsi que la levure et l'arôme de votre choix.
- Il s'agit maintenant d'obtenir une pâte homogène, alors on la mixe à vitesse moyenne pour faciliter le mélange et puis vers la fin, on peut donner un coup d'accélérateur. Les plus musclées peuvent malaxer la pâte à la main. 
- Laissez reposer la pâte pendant 4h dans un endroit ni trop chaud (la pâte deviendrait amère) ni trop frais (ça stoppe l'action de la levure) et loin des courants d'air. C'est pas affaire deh! 
Mais, adepte du système D, on peut ranger la pâte dans le four ou dans le placard de cuisine. Et surtout on la recouvre d'un torchon propre pour faciliter la levée.
- Lorsque la pâte a doublé de volume et tiraille... Voilàààààà! Là, c'est au point!

CUISSON
- Dans votre friteuse ou une casserole à frire, faites chauffer de l'huile.
- La partie qui donne le vrai côté folklo: Avec les doigts, formez des boules de pâte directement au-dessus du bain de friture et laisser tomber directement.
- Les chocos vont utiliser la cuillère, mais sincèrement, c'est pas chic!
- Admirez! Les beignets remontent à la surface et commencent à dorer. On les retire à l'aide d'une écumoire et on les dépose dans un plat recouvert de papier absorbant.
- Saupoudrez de sucre en poudre ou de sucre glace.

Et c'est servi!!!


Mhmmm!!


Une chose à savoir: la pâtisserie est une science exacte. Les dosages sont très importants à respecter pour l'équilibre des éléments. Mais, on peut la réadapter selon son goût.

Autre chose à savoir: en pâtisserie africaine, les dosages sont... au hasard. On dit que "ça dépend de la main de la cuisinière", c'est par là qu'on voit si tu sais cuisiner ou pas. C'est tout ça là qui fait le charme de l'affaire. 

Donc, on va juger votre main! 

;-)

6 commentaires:

RitaFlower a dit…

Hi Yoyo ma jolie,c'est incroyable!comme si tu es dans ma tete.Je t'assure que je veux en manger depuis un bon bout de temps.Les gboflotos que je mange içi ne valent pas ceux du pays.Ils ne sont pas dorés et croustillants.Je les préfère avec du sucre,perso.Oui ça me rappelle moi aussi le bon vieux temps.La belle époque glorieuse,quoi.Tu es géniale.Je te decerne aujourd'hui meme le prix de la blogueuse la plus sympa de la blogosphère ivoirienne.Tu es toujours tournée vers les autres.Voulant à tout prix satisfaire tes lecteurs.En général les blogueurs se soucient pas plus que ça de leurs visiteurs.Crois-moi,je sais de quoi je parle.Passe un bon week-end et prends un repos bien mérité.

Yoyo a dit…

Coucou Rita!! Aaaah quelque chose me disait que tu allais aimer cette petite recette! J'avais vu juste. Je t'en réserve d'autres très sympa, tu verras! ;-)
Merci pour ton prix!!!!! J'en suis très honorée! C'est mon premier prix de bloggeuse. J'en suis très touchée, surtout venant d'une connaisseuse! Merci, merci!
Je te souhaite un excellent début de semaine, Rita!!

Timy Y a dit…

hummmm ki ma dit de passer par ici ce matin...yoyo voila maitenant jai envie de manger gboflotos bien chaud.....

Yoyo a dit…

Hihi Timy, Akwaba! Tu sens le parfum des gboflotos bien chauds là non?

Nessie a dit…

Bonjour Yoyo, je découvre ton blog en cherchant la recette des gboflotos (péché mignon quand j'étais au pays à chaque récré de 10h avec mon tomidji).
Merci, merci merci !!!!!!
Je viens de mettre ma pâte à lever au moment où je t'écris.

Mais question, 200ml d'eau, ce n'est pas un peu juste ? Il me semble que ma pâte à l'air un peu lourde !

A bientôt !

Lorraine G. K. a dit…

Rien de mieux que de bon beignets et ton 16 h est gagné !
je viens de découvrir ton blog et je ris bcp..Abidjan me manque encore plus !

http://afrogenik.blogspot.fr

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

© Yoyo La Jolie, AllRightsReserved.

Designed by ScreenWritersArena